Page précédente Imprimer cette page G´nérer un fil RSS pour cette page

Comment faire du compost
 

Comment faire du compost

Le compost, c'est facile !

Le compostage est un processus qui permet de décomposer la matière organique par l’action de l’air, des bactéries et des organismes vivants du sol pour la transformer en engrais naturel pour vos plantations : le compost

Quelques règles d'or ?

  • Mettre dans mon composteur les déchets de cuisine : épluchures de fruits et légumes, restes de fruits ou légumes pourris ou cuits, thé en vrac ou en sachet Marc de café et filtres ou dosettes en papier, coquilles d’œufs écrasées
  • Mettre dans mon composteur les déchets de jardin : déchets du potager
  • Mauvaises herbes (non grainées), branchages de petite taille, écorces, paille, etc.
  • Mettre dans mon composteur les déchets ménagers non alimentaires : plantes, fleurs fanées et essuie-tout.
  • Ne jamais enterrer les déchets.

Choisir un bon emplacement :

Le  composteur  doit  être  placé  sur  un  terrain  plat  et  posé  directement sur  le  sol  pour  que  les  organismes  décomposeurs  puissent  circuler  entre  la  terre  et  les  matières  en  décomposition.

Préférez lui un endroit semi-ombragé et à l’abri du vent, proche de la maison pour être toujours accessible. Après avoir monté et installé le composteur, n’oubliez pas de mettre des dalles ou des cailloux sous les pieds pour éviter qu’ils pourrissent et s’enfoncent dans le sol.

Enfin, placez quelques branchages au fond du composteur pour permettre une bonne aération et favoriser la montée de la faune du sol dans le composteur.

Quand récupérer le compost ?

Votre compost est mûr au bout de 6 à 8 mois environ. Il est de couleur noirâtre, grumeleux et sans odeur. On ne doit plus reconnaître vos déchets et les vers rouges ne sont plus très nombreux.
Il se situe dans le bas du composteur. C’est ce compost là, que vous devez privilégier pour la plupart de vos plantes !

Le compost demi-mûr se reconnaît à ses vers rouges, qui sont extrêmement nombreux. On le distingue vers le milieu du composteur car son cycle de décomposition n’est pas fini.